Parc des Monts Vallins – Pic de la tête de chien

 

Départ

Le sentier du début est en gravier

Lac des pères

Un point de vue sur le lac des pères

Montée

Le sentier offre quelques bonnes montées

Point de vue

Le second point de vue

Sommet

Quelques secondes avant la grande averse!

CertificatCertificat du randonneur émérite québécois
Randonnée: 51/75 du niveau or
Nom du sentier: Parc Obalski – Sentier Kiwanis
Région: Saguenay Lac St-Jean
Date: 2019-08-09
Météo: Nuageux avec averses
1Départ: 10h30
Arrivée: 14h45
Degré de difficulté: 4/5
Appréciation: 4/5
Référence: http://ville.chibougamau.qc.ca/loisirs/infrastructures-de-loisir/parc-regional-obalski/
Compte Rendu: Bravant des prévisions météo inquiétantes, nous nous sommes lancés dans le sentier de bonne humeur.

L’approche se fait dans un sentier de gravier fin pendant 1,5km, soit jusqu’au lac des Pères.

À cet endroit, on peut voir les vestiges d’un barrage de castor. C’est également la que le sentier commence à devenir plus sérieux!

On marche ensuite d’un bon pas jusqu’à un premier belvédère qui nous permet d’observer notre progression et le paysage.

Le sentier reprend ensuite jusqu’à une jonction nous permettant de nous diriger vers un autre point de vue, soit un cap de roche (pas de belvédère ni de cloture à cet endroit). Nous nous arrêtons pour prendre une collation puis nous repartons.

Nous poursuivons notre montée dans un sentier qui est de plus en plus boueux. Selon nos estimations, nous approchons du sommet (et du diner!) or de bonnes averses se font de plus en plus présente et les enfants ont très faim. Nous décidons donc de diner de bout à l’abri du couvert forestier.

Par la suite, nous reprenons la marche et dès que nous arrivons au dessus de la ligne d’arbre, les averses cessent! (Nous pensons à notre diner sous la pluie et on se dit que nous aurions du patienter jusqu’au sommet!).

Nous franchissons les quelques metres sur les caps rocheux pour ressortir sur le belvédère du sommet. Le paysage est magnifique mais à peine avons nous eu le temps de sortir nos téléphones pour capturer quelques photos que la plus grosse averse (un mur d’eau!) nous tombe sur la tête. Quelques coups de tonnerre nous signalent également qu’il vaudrait mieux redescendre sous la ligne des arbres assez rapidement.

Finalement, l’idée de diner sous les arbres n’était plus un si mauvais choix!

A peine de retour sur les caps rocheux et… le soleil se présente! Décidément, la météo du jour aura été particulièrement changeante.

Cette alternance se poursuivra tout au long de la descente. Heureusement, nous savons que des douches nous attendent au centre d’accueil du parc.

Malheureusement nous y prendrons des douches froides!

 

Publicités

A propos alexislaliberte

Directeur informatique dans la trentaine, père de famille et amateur de plein air! Ces trois facettes de sa personnalité sont inséparables, on le voit donc en forêt avec sa progéniture et d'innombrables gadgets!
Cet article a été publié dans Certificat du randonneur emerite quebecois, Sentiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s